Pour célébrer l'ouverture du CATS en France, nous vous offrons un compte gratuit sur le site théorique ULM ! Rendez-vous sur...   [Lire la suite]

CATS

CATS - Objectifs de Connaissances CATS - Réglementation Aérienne CATS - Limites des Performances Humaines CATS - Procédures Opérationnelles CATS - En vol : Mesures d'atténuation des risques CATS - Au sol : Mesures d'attenuation des risques CATS - Connaissance générales des drones CATS - Météorologie CATS - Performances de vol des drones CATS - Protection vie privée, assurances et sûreté

A2

BAPD A2 - Mesures d'atténuation des risques au sol BAPD A2 - Météorologie BAPD A2 - Performances de vol de l'UAS

CATT

CATT 010 - Réglementation Générale CATT 011 - Réglemention Aérienne des Drones CATT 021 - Connaissances Générales des drones CATT 022 - Instrumentation CATT 030 - Performance, préparation et suivi du vol CATT 040 - Performance Humaine CATT 050 - Météorologie CATT 061 - Navigation CATT 062 - Liaison de données et Radio Navigation CATT 070 - Procédures Opérationnelles CATT 080 - Principe du Vol CATT 090 - Communications

010 - Réglementation Générale

(Contenu exact de ce document accessible en compte complet )

Volumes particuliers :


Aéronef sans équipage à bord : aéronef, pouvant ou non transporter des passagers, commandé à distance par un télépilote ou complètement autonome.
Notez que la classe F en France n'est pas utilisée (espace non contrôlé à service consultatif).
Zone dangereuse (D, Dangerous) : Zone à l'intérieur de laquelle des activités dangereuses pour le vol des aéronefs peuvent se dérouler. La pénétration n'est pas interdite, même en cas d'activité (champs de tirs militaires, par exemple).
- Voie aérienne : AWY (Airway).
Dans ces espaces, les pilotes militaires n'assurent pas l'anti-collision.
G et F sont des espaces non contrôlés.
La classe E ne nécessite pas d'autorisation, mais on peut fait une demande pour être pris en charge par le contrôle aérien si on le souhaite.

Zone et secteurs de vols Setba et VOLTAC :


Définitions essentielles pour l'examen CATT :


Zone interdite (P, Prohibited) : Zone interdite à tout aéronef. Elle protège souvent des sites sensibles et/ou militaires.
Avion : aérodyne entraîné par un organe moteur et dont la sustentation en vol est obtenue principalement par des réactions aérodynamiques sur des surfaces qui restent fixes dans des conditions données de vol.
La classe A est réservée aux aéronefs habités contrôlés évoluant aux règles de vols aux instruments.
ZRT : zone temporaire, à pénétration restreinte
Aéronef : Tout appareil qui peut se soutenir dans l'atmosphère grâce à des réactions de l'air autres que les réactions de l'air sur la surface de la terre.
En espace aérien non contrôlé, seul le service d'information de vol et le service d'alerte sont dispensés par les organismes de la circulation aérienne.
Dans la réglementation, on dispose de 7 espaces différents, dont 5 sont contrôlés (A, B, C, D et E).
Zone réglementée (R, Restricited) : La pénétration d'une zone réglementée est soumise à certaines conditions spécifiées (autorisation, après contact radio, etc...)
Les volumes à statut particuliers (R, D, P) sont les zones à accès Réglementé, Dangereux ou Interdit.
Depuis le 1er janvier 2022, les drones de plus de 900 grammes doivent soumettre une notification avant de pouvoir évoluer en SETBA et VOLTAC.
Une CTR  est un espace aérien réglementé, destiné à protéger les vols à l'arrivée ou au départ d'un aérodrome. Il vous concerne directement car c'est un espace qui s'étend de part et d'autre des aérodromes contrôlés, dans lequel vous risquez de devoir évoluer avec votre drone.
ZIT : zone temporaire, à pénétration interdite.
Hélicoptère : aérodyne dont la sustentation en vol est obtenue principalement par la réaction de l'air sur un ou plusieurs rotors qui tournent, entraînés par un organe moteur, autour d'axes sensiblement verticaux.
Aérostat : aéronef tirant principalement sa portance de forces aérostatiques (ballon à gaz, montgolfière, dirigeable, ... )
Dans les secteurs VOLTAC (Vol Tactique) peuvent se dérouler des missions militaires, les jours ouvrés, de jour comme de nuit, et à très basse altitude, selon des horaires indiqués sur le site de l'Information Aéronautique (le SIA). Dans les SETBA (Secteurs d'Entrainement Très Basse Altitude), il peut se dérouler des missions d'entraînement militaires selon un calendrier à consulter sur le site de la Direction de la Circulation Aérienne Militaire (DIRCAM).
En dehors des créneaux d'activité du réseau RTBA, des appareils civils ou militaires peuvent y voler en basse altitude. La règle 'voir et éviter' s'applique alors à tous.
Les limites latérales (horizontales) et verticales des différentes zones réglementées du RTBA, dites aussi 'tronçons', sont définies dans les publications d'information aéronautique (AIP : Aeronautical Information Publication). publiées par le SIA (Service de l'Information Aéronautique).
Une notification n'est pas une demande d'autorisation, vous indiquez juste votre présence dans le secteur SETBA à un moment donné.
L'activité de ces zones et leurs conditions de pénétration sont spécifiées dans le ' Complément aux cartes aéronautiques ' édité par le SIA (Le service de l'information aéronautique). Vous y trouverez aussi les Les limites verticales et horizontales des zones.
c'est un ensemble de zones réglementées reliées entre elles, destiné aux vols d'entraînement à très basse altitude et très grande vitesse pour les aéronefs militaires.
- Centre d'Information de Vol : CIV
- Région d'information de vol : FIR (Flight Information Region)
Les zones du RTBA sont activables en toutes conditions météorologiques et leur contournement est obligatoire pendant les périodes d'activation.

Le RTBA (Réseau Très Basse Altitude défense) :


Les vitesses des aéronefs militaires qui évoluent dans le RTBA peuvent dépasser les 900 km/h.
Les classes d'espace permettent de définir des conditions de pénétration dans certains espaces et les services de la circulation aérienne qui y sont rendus.
- zones de contrôle : CTR (Control Traffic Region)- régions de contrôle : CTA (Control Traffic area)

Abréviations à connaitre pour l'examen :


En espace aérien contrôlé, les services de la circulation aérienne proposent, suivant le niveau de contrôle, de fournir une aide pour assurer la sécurité des vols : la séparation de trafic et/ou l'information de trafic.
Aérodyne : aéronef tirant principalement sa portance de forces aérodynamiques (avion, planeur, aile volante, hélicoptère, multicoptère, ... ).
Les classes B, C et D nécessitent une autorisation pour y évoluer.
- Région de contrôle terminale : TMA (Terminal Area)
D'une manière générale, pour connaitre les informations aéronautiques (AIP, NOTAM, AIC), il faut consulter le site du SIA sur internet. Il est chargé d'assurer la publication de l'information aéronautique française. Il fournit toute l'information temporaire NOTAM/SUP et permanente au travers de l'AIP.

Les classes d'espace :


- Contrôle du trafic aérien : ATC (Air Traffic Control).




Droits exclusifs : Contenus sous licence privée et protégée, reproduction interdite et poursuivie.